Vous êtes ici : Accueil  / Actualités

L’Ecole de la Paix réalise la séance 4 de son programme de formation à la MFR de Crolles



Nous nous sommes rendus à la MFR de Crolles pour la quatrième session de formation. Séance intense où, pour la première fois, les jeunes de Crolles et de Zapatoca se sont rencontrés via Skype. Pour ce projet, l’équipe de L’Ecole de la Paix a été rejointe par Daniela Rueda, jeune colombienne de Zapatoca en volontariat de Service Civique à Crolles dans le cadre du programme de coopération décentralisée. A l’occasion de cette session, Daniela a présenté Zapatoca, sa culture, son patrimoine, ses traditions culinaires insolites...

Cette quatrième session s’est axée sur le travail effectué lors de la session 1 : les élèves de la MFR avaient réalisé des panneaux exposant leurs préjugés vis-à-vis de la Colombie. Par groupe, ils ont pensé des questions pour les Colombiens, et présenté leurs préjugés à Daniela, avant de les partager par Skype aux jeunes de l’Institut Santo Tomas. Puis, ce sont les jeunes de Zapatoca qui ont partagé leurs préjugés concernant la France et les Français.

Du point de vue des jeunes élèves français, la Colombie est un pays « en voie de développement », « primitif » où l’on trouve des « routes en terre sinueuses », « pas de grandes surfaces », « des montagnes », « des petites maisons », « des arbres exotiques », « du cannabis »...

Selon les Colombiens, la France est le pays de « l’élégance », pays d’architecture réputée (« Arc de Triomphe et Tour Eiffel ») et d’art (« Mona Lisa » et « Le Cri »). Ils ont échangé sur la gastronomie (« pain, croissant, vin, fromage et cuisses de grenouille ») ou encore sur l’hygiène (« les français ne se douchent pas tous les jours, c’est pourquoi la France est une grande productrice de parfums »).

Parfois amusé, parfois vexé, parfois surpris, chaque élève, Français ou Colombien, a appris davantage à connaître l’Autre. Ils ont découvert des points communs qui, finalement, sont plus nombreux que ce qu’ils pensaient (certains sports, jeux et styles musicaux font presque l’unanimité). Les groupes, à leurs rythme, reviennent sur leurs idées préconçues et changent progressivement de regard.

Nous verrons les changements de visions et échangerons sur cette rencontre lors de la session 5…