Vous êtes ici : Accueil  / Qui sommes-nous ?  / - La lettre de l’EDP

Préparer la paix au Congo



Par Etienne Fallot, Chargé de projet Congo-Brazza

L’an dernier, l’explosion d’un dépôt d’armes et de munitions dans un quartier de Brazzaville a montré comment le gouvernement congolais préparait la paix en accumulant armes et munitions en grandes quantités.

Pour sa part, l’Ecole de la Paix travaille pour la paix dans ce pays au niveau de l’éducation, et ce depuis 2006, année de la première mission d’un directeur de l’Ecole en République du Congo (à ne pas confondre avec la RDC, République Démocratique du Congo, où la paix reste à inventer). Elle y travaille en animant un partenariat avec une association congolaise laïque, AEP pour Action Evangélique pour la Paix, créée en 2003 après des décennies de guerres civiles.

Lancement des animations avec l’outil pédagogique de l’Ecole de la Paix à Pointe-Noire, Congo

L’action en cours consiste à présenter les thèmes d’un outil pédagogique de l’AEP adapté d’un outil de l’Ecole de la Paix ("le sentier de la guerre ou comment l’éviter"). Chaque présentation dure une heure et demie et développe un des 8 thèmes de l’outil. Elle concerne une quinzaine de scolaires, de jeunes collégiens ou d’enfants de centres de jeunesse. Elle est effectuée par un membre de l’AEP ou d’une autre structure locale dont la formation a été assurée par des dirigeants de l’AEP venus auparavant à Grenoble. A la fin prochaine du projet ce seront plus de 800 animations qui auront été réalisées en rassemblant plus de douze mille enfants.

Cette action a été rendue possible par l’engagement des membres de l’AEP et par le partenariat avec l’Ecole de la Paix dans sa continuité depuis 2006. Ce partenariat a permis en particulier le développement de la structure associative et la mise au point des outils et méthodes d’intervention. Ce partenariat fonctionne en réseau avec d’autres associations françaises (Cimade et Défap-service protestant de mission, et un collectif "Ensemble pour le Congo"), en lien avec le réseau "Paix et Développement" du CADR, collectif des associations de développement de Rhône-Alpes, dans le cadre du programme franco-congolais PCPA (programme concerté pluri-acteurs de soutien à la société civile congolaise) avec l’appui du ministère congolais de l’éducation civique et de la jeunesse. Ce partenariat concerne un territoire déterminé, celui de la République du Congo en ce qu’il s’exerce dans les 5 principales villes du pays qui rassemble plus des deux tiers de sa population.

Séminaire de formation des animateurs à l’usage de l’outil pédagogique de l’Ecole de la Paix à Brazzaville, Congo

Travail en réseau pour un territoire déterminé, c’est un cas typique de ce que veut entreprendre l’Ecole de la Paix.

Cette action a été menée malgré de multiples difficultés. Pour n’en citer que deux : le refus de certains directeurs d’école que certains éléments des thèmes présentés soient traduits en langues locales pour être compris plus facilement par les enfants. Et aussi, la mise à l’écart d’une quinzaine d’enfants alors que la classe en compte 60, 80 ou plus.