Vous êtes ici : Accueil  / Qui sommes-nous ?  / - La lettre de l’EDP

Lancement de la Campagne de plaidoyer et d’information pour la paix en Colombie



Par Olivier Lagarde, Animateur du Réseau France Colombie Solidarité

Au mois d’octobre 2012, le gouvernement colombien et les FARC (Forces Armées Révolutionnaires de Colombie, première guérilla du pays créée dans les années 60, d’inspiration communiste et qui compte aujourd’hui encore près de 9 000 combattants) ont entamé un processus de paix pour tenter de mettre fin au conflit armé qui ravage le pays depuis plus de 50 ans.

A l’agenda, plusieurs points de négociations qui reprennent les principales causes de la violence comme l’accès à la terre, le trafic de drogue, la réinsertion et la participation politique des combattants, le droit à la réparation des victimes et le dépôt des armes. Les délégations représentantes sont actuellement en discussion à La Havane, à Cuba. Les pourparlers devraient être longs.

Durant ces trois dernières décennies, plusieurs tentatives de négociations ont été mises en place, sans succès tant les problématiques sont multiples, profondes et complexes. Le contexte actuel (affaiblissement militaire des FARC, politique d’ouverture du gouvernement, montée en puissance de la société civile notamment) permet de croire cette fois à une issue optimiste pour le futur de la population.

Mais rien ne sera réglé même en cas d’accord entre les parties. La « simple » signature apposée sur des documents serait déjà un pas important pour construire la paix. Elle ne se décrète pas et repose sur des mécanismes populaires qui doivent également participer à ce mouvement. En ce sens, les organisations sociales et communautaires colombiennes sont désormais suffisamment organisées et compétentes pour remplir le rôle qui leur revient légitimement.
Près de 4 millions de Colombiens vivent en dehors de leurs frontières. Ils seraient, selon le Consulat, près de 14 000 en France mais certainement le double si l’on suggère que tous ne sont pas répertoriés. Les associations latino-américaines sont particulièrement actives dans l’Hexagone dans le domaine des échanges culturels, de la solidarité internationale et du plaidoyer. La communauté internationale doit également se sentir concernée par ce qui demeure malheureusement l’un des plus vieux conflits armés internes au monde dans l’un des pays où la situation des droits humains est l’une des plus critiques.

L’action du Réseau France Colombie Solidarités en faveur de la paix

Dans ce contexte, le Réseau France Colombie Solidarités, crée en 2012 comme prolongement du Comité de Solidarité avec les Populations du Bas Atrato - et dont les membres sont le CCFD-Terre Solidaire, l’Ecole de la Paix et Mâcon Solidarité Colombie -, lance en ce mois d’avril une grande Campagne de plaidoyer et d’information pour soutenir d’ici les initiatives de paix.

L’appel à adhésion a été envoyé ce lundi 25 mars à tous les acteurs nationaux concernés. Le lancement officiel de la Campagne aura lieu le samedi 20 avril, à travers notamment l’intervention de personnalités reconnues comme le journaliste et écrivain Maurice Lemoine. Nous espérons également la présence du Consul de Colombie, Daniel Garcia Peña, et le député des Français d’Amérique Latine, Sergio Coronado. La campagne durera six mois et nous sommes en train d’organiser sa clôture en ayant soumis, le vendredi 29 mars, une proposition de colloque sur la Colombie à l’Assemblée Nationale. Cela se ferait en fin d’année 2013, afin de montrer les résultats de l’opération et envoyer un message fort de solidarité depuis la France vers nos amis colombiens.
Car la campagne, si elle est humble au regard du conflit armé colombien, est ambitieuse chez nous puisqu’elle prétend regrouper autour d’un message consensuel la majorité des associations, organisations ou ONG qui ont des actions de solidarité avec la Colombie.

Elle s’adressera :
- Aux élus (locaux, nationaux et européens) pour leur proposer d’apporter leur soutien en signant un Manifeste pour la paix.
- Au grand public, par l’organisation dans différentes villes de France de réunions publiques, projections-débats ou toute autre événement solidaire, dans le but de sensibiliser et d’informer nos concitoyens sur ce moment clé de l’histoire qu’est en train de vivre un pays ami.
L’Ecole de la Paix, en tant qu’entité coordinatrice du Réseau France Colombie Solidarités, est bien évidemment en première ligne dans cette Campagne et prouve par l’organisation de cet événement national que sa longue trajectoire en Colombie, depuis plus de 20 ans, a engendré de nombreux liens et qu’elle est aujourd’hui en mesure de travailler en réseau avec d’autres acteurs, sur tout le territoire.
Nous avons beaucoup appris durant toutes ces années auprès de nos partenaires colombiens. L’Ecole de la Paix, avec le CCFD-Terre Solidaire et Mâcon Solidarité Colombie, est légitime pour porter ce message de paix à l’international. Cela ne fait que renforcer l’idée que la solidarité ne connait pas les frontières et que, du local à l’international, la paix se construit sur tous les territoires et par l’engagement de chacun.
Au cours des six prochains mois, les activités liées à la Colombie seront donc nombreuses et nous vous tiendrons informés de ce qu’il sera proposé dans le cadre de la Campagne, tout en sollicitant votre soutien et votre mobilisation sur les différentes manifestations organisées.

Pour plus d’informations sur le Réseau France Colombie Solidarités et la Campagne 2013 :
Le site du Réseau