Vous êtes ici : Accueil  / Qui sommes-nous ?  / - La lettre de l’EDP

Village Olympique, Villeneuve, l’enfant au centre de notre action !



Par Agnès Hugonin, Vice-présidente

Depuis plusieurs années l’Ecole de la paix intervient dans les écoles élémentaires de ces deux quartiers grenoblois. En 2012 , nous avons eu l’idée d’intervenir sur tout le parcours scolaire de l’enfant et dans tous les lieux éducatifs qu’il fréquente.


Animation par Karima sur Objectif Paix

Prévenir les violences, apprendre à vivre ensemble dès le plus jeune âge, dans tous les lieux éducatifs de l’enfant : famille, école maternelle et élémentaire, collège, quartier, maison de l’enfance et MJC...Tel était l’objectif de notre action de territoire menée par le trio Karima Bouguetaïa, Agnès Prévost et Agnès Hugonin.

Pendant les six premiers mois de cette année scolaire, près de 820 enfants, de la maternelle au collège et dans les structures socioculturelles, ont pu réfléchir à la nécessité de la règle, de la loi, du respect de l’autre.

Nous avons utilisé pour cela divers outils pédagogiques de l’Ecole de la Paix :

- dotation d’ouvrages pédagogiques (Apprenons à vivre ensemble) aux enseignants de maternelle,

- l’exposition "le sentier de la guerre ou comment l’éviter" dans les collèges,

En outre, Karima est intervenue à de nombreuses reprises en classe de CM1/CM2 avec la Justice, la Police Nationale, les éducateurs de rue (CODASE), les pompiers (SDIS)

Des ateliers « théâtre forum » ont été organisés pendant les vacances de Toussaint avec notre partenaire la compagnie IMP’ACTE à La Cordée et à la Maison de l’enfance Prémol. Le travail des jeunes pendant les vacances de Toussaint a été valorisé devant leurs parents et leurs copains. Les situations ont été reprises par la compagnie dans un spectacle gratuit à l’Espace 600. Les habitants étaient conviés à s’exprimer dans des scénettes pour rechercher de meilleures solutions face à différentes sortes de violence.

Des formations ont été dispensées à 35 professionnels par Catherine Rouhier et Eliane Personnaz.

Enfin, pour que les parents, les habitants soient porteurs de la même démarche, nous avons contacté les associations, unions de quartier, maison des habitants afin d’organiser des échanges autour des thèmes travaillés par les enfants. 150 adultes ont participé aux différentes rencontres.

Semer dès le plus jeune âge, dans tous les lieux de culture, pour que la récolte soit fructueuse !
Donner des atouts à chacun pour que se forgent des citoyens qui porteront les germes du bien vivre ensemble, de la paix !